vassy_vignette_2C'est la question que personne ne me pose, donc, forcément, je vais y répondre.
D'abord, au début, je voulais y aller, pi bon ben vous savez c'que c'est hein, les aléas de la vie tout ça quoi, pourtant je m'étais tout bien renseigner comme il faut, j'étais prêt, ready !
Bah oué mé nan, ce soir on part à la campagne, donc le 9 on sera à 200km de notre bureau de vote, c'va pô être facile de glisser le bulletin dans l'urne, celui de vote en tout cas, pour l'autre avec du lubrifiant ça va tout seul, mais je m'égare...
Après est-il vraiment utile que ma voix s'additionne à celles des autres "sympathisants" ? Entre guillemets parce que je sympathise de moins en moins avec ces frustrés de l'égo, ces nains de l'altruisme, ou l'inverse, c'est selon.
Au deuxième tour, si celui qui me semble le moins pire de la bande est encore là, je descendrai la rue pour y aller de mon bulletin, sinon, je ne me déplacerai juste pour le premier tour des présidentielles, pas par choix, ni par conviction, mais pour lancer la machine en espérant un autre spectacle que celui de l'entre deux tours de 2007 et je suis même prêt à récidiver pour le second tour, c'est dire si j'ai la niack... enfin pô trop hein !
Si possible, un autre résultat qu'en 2007 pourrait non pas me combler mais être une agréable surprise, encore que je me souvient d'un second tour pour lequel j'ai voté dans l'idée de barrer la route à l'odeur, ce serait une surprise si les même camps se retrouvaient dans la même situation et cette fois, je resterais à la maison en me disant que si ça doit arriver, c'est qu'on la mérite et pi c'est tout, mais les surprises c'est pô toujours des trucs qui te font plaisir, tu le saurais autrement, hein ?
Donc, voila, j'y crois moyen parce que les sourires et amitiés de façade on y a déjà eu droit et c'est plus ça que je veux voir et entendre.
Déjà que chaque candidat est entouré de mouches à brin ses soutiens ambitieux et carriéristes, qui se pressent à se faire tomber pour apparaitre dans le champ de la caméra ou dans le cadre de la photo... je ne supporte pas ça, ça me fout la gerbe, heurk ! Hé merde mon clavier !
Bon c'est pas tout ça, on a de la route, j'ai préparé mes culottes, y a plus qu'à se remplir le ventre des fois qu'on soit bloqué dans la campagne sauvage par des hordes d'animals dangereux, ça serait trop bête moi j'dis.
Allez, soyez pô sages.