Home cinéma

Histoire de compléter notre liste de matériel audiovisuel, nous avons fait l'acquisition un vidéoprojecteur :

videoprojecteur.jpg
Pas cher sur le Net, péjorativement chinois, des avis plutôt du bons du côté de la moyenne, mon mari décida que ce n'était pas un gros risque.
C'est un refurbished, à la livraison on voit qu'il n'a jamais été utilisé, tout est encore emballé scellé, il y a juste un pète à l'emballage et sur la carcasse du projecteur qui explique son prix.
On connecte, on branche, on allume et... Hooouaaaah mé nan, c'pô possible ce bruit de ventilateur !
Première impression : dé-çu !
Réfléchissement...
Je lis des avis sur des problèmes similaires et visionne des solutions apportées : il faut changer les ventilateurs !
Deuxième impression : Et merde !
Et puis, la têtitude aidant, je continue de prospecter pour une solution moins radicale que de changer toutes les pièces et aussi d'éviter un retour au vendeur.
Dans les méandres de la toile, je tombe sur LA vidéo d'un mec qui explique qu'il a installé un potentiomètre sur l'alimentation du ventilateur pour réduire sa vitesse et donc son bruit.
OK, alors démontons la bête :

VP-LeD.jpg
Argh ! il y a deux ventilateurs.
Je rebranche, j'allume et sur les deux, un seul fait beaucoup de bruit.
J'ai en stock un potentiomètre de ventilateur d'une vielle configuration, je coupe, je dénude, je connecte avec un domino, je rebranche, je teste et... je-va-li-de !
Troisième impression : on s'en sort bien !
Je remonte l'engin et il attendra le week-end prochain (un exploit quand on me connait...) qu'on se repenche sur son cas.
Aujourd'hui, on teste le Fire TiVi Stick de chez la guerrière mono mamelle, sur un des ports du projecteur.
Le questionnement de la semaine c'était de voir si avec ce stick on pouvait accéder à notre réseau de machines pour visionner en vrac dans le canapé ce qu'on voulait, ou s'il fallait envisager une tvbox genre sous Android étou étou.
Là, c'est mon mari qui gère les applis du NAS et installe, paramètre et transfère les bibliothèques pour que tout ça communique ensemble.
Une heure après on est devant 120 battements par minute par Wi-Fi du NAS vers le stick...
Alors le projecteur fait le job plutôt comme un pro, le son est nickel, l'image est lumineuse, précise, nette, contrastée et colorée (enfin il me semble).
On a projeté sur un mur un peu blanc/sable/beige avec la lumière du jour et malgré cela c'est très propre.
Reste à réfléchir à l'installation définitive avec le store suédois en guise d'écran.
J'ai bien une idée mais ça demanderai un peu de bricolage pour l'écran (ça reste faisable) et une installation spéciale pour le projecteur (ça reste à concevoir et à soumettre à mon mari...).
à suivre...

Et sinon le film ?
J'avais suivi les critiques à sa sortie, lu les avis des copines du Net et oui mais non je sais pas, mieux vaut laisser reposer.
Donc cet après-midi, ça a été une très belle et émouvante découverte.

Et sinon les spécifications du projecteur :
1920 × 1080 pixels
lumière LED
3600 lumens
30000 heures
contraste 4000 : 1
haut-parleurs stéréo
ratio d'aspect: 16:9/4:3
connecteurs : HDMI x 2 ; USB x 2 ; VGA ; AV ; Prise casque

Pour piailler un peu on dira qu'il manque juste un zoom pour ajuster la taille de la projection en fonction de la distance, et qu'il ne gère pas l'encodage Dolby, et que le ratio n'est pas modifiable en lecture d'un film sur un clef USB (problème d'encodage mp4 ?), mais pour le prix, franchement faut pas se plaindre.
Un testeur dans sa vidéo le notait à 5/5, je suis complètement d'accord, compte tenu du rapport qualité/connectiques/luminosité/prix : une affaire !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page