domahom (V 4)




construit en dur... avec poutre apparente

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 15 octobre, 2014

Piqué par un vampire !

Oué, je suis allé voir Dracula untold, de Gary Shore.

dracula-untold.jpg
Alors en gros, on nous présente Dracula comme une "victime", le bien qui se sert du mal pour gagner et qui se fait piéger. Mais attention, je ne dis pas ça de façon péjorative hein, nan, nan, nan.
Ce film est excellent, c'est bien joué, l'ambiance est grise à souhait, les personnages à leurs places, les effets spéciaux utilisés comme il faut.
Bref, j'ai aimé ce film.

dimanche, 12 octobre, 2014

Dennis...

Ritchie, Dennis de son prénom, 1941-2011 :

Dennis-Ritchie.jpg
Sans lui vous ne liriez sans doute pas ces lignes, vous n'auriez peut-être même pas d'ordinateur et Steve Jobs aurait été un peu comme une poule devant un ticket de métro... mais sans le ticket de métro.

mercredi, 1 octobre, 2014

Miam !

ours-blancs-guimauve.jpg
Mé nan, rassurez-vous, il n'en reste pratiquement plus dans la boîte.
Guimauve et chocolat blanc, tssss, l'inventeur a eu vent de ma faiblessitude, c'est certain !

Bison pas con...

bouchon-octobre.jpg
Hmmmm, nan, ce soir je ne rentrerai pas par la francilienne...

lundi, 29 septembre, 2014

La Guerre des mondes

Dans le plasma ce matin : La Guerre des mondes, de Spielberg en DVD.

guerre-monde.jpg
Bon, j'vous la fait courte : grosse daube intergalactique.
C'est pas mauvais, c'est juste à chier !
A oublier...

mercredi, 24 septembre, 2014

Attendre nohell...

Heu...

ios-8-0-1.jpg
Oué bah à cette vitesse, j'aurai meilleur temps de faire un caprice pour avoir une tablette neuve à nohell vu le temps annoncé par iTunes pour mettre à jour mon domPad vers 8.0.1...

EDIT : 1H30 après la catastrophique mise à jour, Apple vient de retirer iOS 8.0.1 de ses serveurs. Bon bah ça c'est fait... des fois t'as l'impression d'être au boulot quand ce genre de problèmes arrivent, tu préviens que la voiture n'a plus de freins, que la vitesse est excessive et que le mur est terriblement près, mais non, on fonce, alors forcément, quand on se retrouve assis sur le parechoc arrière, le moteur sur les genoux et le rétroviseur derrière l'oreille, tous ceux qui te disaient mais non c'est bon on y va sont soudainement injoignables... Allo ? Apple ?

mardi, 23 septembre, 2014

Et d'un !

copains-apres.jpgCopains d'avant... Oui mais ça c'était avant !
Je me suis désinscrit du site Copains d'avant parce que je ne peux pas cautionner leur dérive, qu'elle soit commerciale, identitaire, politique, ou pire simplement très conne !
Sauf qu'à ce niveau de communication, y a pas de place pour la connerie.
N'aurait-il pas été plus pédagogique, voir humain, à défaut d'être honnête puisque l'argumentaire des explications données c'est (et je cite la réponse apportée à Lô par Benoît Méli, chef de projet Data chez Linternaute) :
Les données de délinquance sont en effet des données sensibles. Mais faut-il donc taire ces chiffres qui pourraient relativiser les discours sécuritaires qui surfent justement sur l'absence totale de chiffres jusqu'à présent ? Notre objectif est aussi de faire prendre conscience de la relativité du phénomène. C'est exactement ce que vous avez fait lorsque vous avez lu que le nombre de cambriolage près de chez vous atteint un taux de 6,15 cambriolages pour 1000 logements. Une chose est sûre : c'est bien l'absence de chiffres sur la délinquance qui entretient le tabou sur ce sujet et laisse un boulevard aux discours les plus extrêmes.
C'est clair qu'un boulevard aussi bien balisé est immanquable !
Donc, oui, pourquoi ne pas avoir donné les chiffres de création d'emplois (l'emploi est un sujet qui passionne les français tout autant que la délinquance) pour changer de ceux des destructions d'emplois ?
Alors je retourne l'argument de cette façon :
c'est bien l'absence de chiffres sur la création d'emplois qui entretient le tabou sur ce sujet et laisse un boulevard aux discours les plus extrêmes.
Qu'on vienne me dire que c'est une logique infantile, peut-être et je m'en moque puisque de toute manière elle est im-pa-ra-ble !
Je n'ai pas eu d'autre réponse à leur fournir que celle de me désabonner de leur service.
J'aurai pu simplement envoyer le message à la corbeille, accompagné d'une des plus belles insultes de mon répertoire, mais non, là, on touche à une dérive très grave.
Les réseaux sociaux ne servent pas qu'à publier des photos de chats, ils sont des armes pour manipuler, pour attaquer, pour faire fortune, mais aussi pour se défendre, pour s'indigner, pour informer.
J'ai su arrêter la clope, alors je survivrai très bien sans les réseaux sociaux, et quand vous ne m'y verrez plus, vous saurez qu'ici au moins, je suis chez moi.

dimanche, 21 septembre, 2014

Ça sent le grand ménage d'automne

Déjà que je n'étais pas très chaud à l'idée de venir sur les réseaux commerciaux sociaux, parce que je sais ce que coûte un site Internet quelle qu'en soit la finalité (temps passé, entretient, frais d'hébergement et de domaine, rêves de richesse et de célébrité), et aussi parce que ce fait de plus en plus pressante mon envie d'en partir, ce matin, je reçois ça :

copains-d-apres.jpg
Heu...
Je ne comprends pas bien l'intention de ce mail et surtout de son message.
Y a-t-il une étude de marché pour une société de vente d'accessoire d'autodéfense ?
Un sondage d'opinion pour les merveilleuses idées de partis politiques surfant sur la vague de l'insécurité ?
Est-ce une forme de conditionnement des masses laborieuses en vue des prochaines échéances électorales ?
Bref, je ne comprends pas.
Ce que je ne veux pas comprendre non plus, c'est ce que j'imagine être, comme stratégie de prise de contrôle, la construction d'un géant de l'Internet (l'Internaute et Cie) avec ses ramifications et donc ses produits utilisateurs des multiples services, et le fantastique réservoir à gogos manipulables la formidable tribune d'expression (entre autres) que cela permet.
Je ne me sens pas en insécurité, peut-être à tors, mais voir la synthèse d'un discours de Le Pen, dans un mail racoleur et putassier écrit par le fils caché de Pujadas et de Voici, c'est pour moi le signale qu'il est tant de dire non à cette conception de l'utilisation de l'Internet.
Après la crise financière et la crise économique, ce serait vraiment dommage d'accélérer celles de la crise identitaire et de la crise sociétale.

En conséquence, mes jours sont comptés sur Facebook, Twitter, Instagram et autres réseaux qui ne veulent que mon bonheur, je ne vais pas cautionner encore longtemps ces écosystèmes douteux.
Tiens et je vais vous mettre du (très bon) Nicolas Peyrac dans la tête en guise de conclusion :
Je souffle la bougie
Je me dessine une folie
Les doigts croisés sur l'infini
Je dis salut
Et peut-être qu'un jour
Je serai de retour
Qui peut me dire comment
L'exil vient aux errants
Je pars...

Et on se retrouvera peut-être sur des alternatives libres.

vendredi, 19 septembre, 2014

Devine

bouchon-19-09-2014.jpg
Oué, devine quelle route je prends le matin pour aller bosser ?
Du coup, je sais déjà que je vais devoir emprunter les contournements... comme tous ceux qui auront la même idée.
Alors c'est officiel, aujourd'hui je vais être en retard !

lundi, 15 septembre, 2014

Revenir...

En gros c'est un peu comme la chanson de Claude François : "Ça s'en va et ça revient..."
Bref, nous y sommes allés, nous en sommes revenu et nous avons vu le mur, LE mur, The Wall !
Alors en photo, il est bien, mais en vrai il est encore mieux :

mur-apres-1.jpg
Du coup, nous sommes riches de plein de pierres en rab vu qu'on avait demandé au maçon de faire le mur moins haut et l'ouverture plus large.
Dans l'absolu c'est pas bien grave vu qu'on lui demandera de le prolonger jusqu'à l'escalier et au delà vers le mur du prolongement de la maison.
En clair nous sommes plus que satisfaits du résultat, ravis, enchantés, c'est trop bien, super beau et archement joli.

- page 1 de 86