domahom (since 2001)




construit en dur... avec poutre apparente

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 20 mai, 2015

Et lui dans tout ça ?

Oué nan mé bon, je parle de moi et encore de moi sans l'évoquer lui dans cette aventure, comme le demande Mimi.
Bon, à la base, ici c'est un peu chez moi hein. Donc, d'y parler de moi c'est un peu légitime.
Mais bon, parlons de lui, enfin pas trop non plus hein !
L'achat de la maison, c'est un peu beaucoup moi qui l'ai voulu, dans le cadre d'un projet de vie avec lui, là-bas, pour quand je serai à la retraite.
Le temps de payer notre palais, ça concordait pile poil avec ma mise au rebut, donc s'il fallait foncer dans un projet de ce type, c'était le moment, c'était la maison, c'était le top en termes de timing.
Ensuite, les aléas de la vie, les usures du boulot, le regard qui se tourne de plus en plus vers la campagne, toussa toussa.
Même si l'herbe y est aussi verte qu'ailleurs, même si les miracles n'y sont pas plus nombreux, même si je n'en attends rien de mieux qu'un cadre de vie plus... enfin, moins... bref différent, ce sera toujours un nouveau challenge, une prise de risque et un remise en cause professionnelle qui ne me font pas peur.
Continuons avec le fait que la ville c'est relativement récent dans ma vie, j'ai quasiment toujours vécu à la campagne. Je ne dirai pas que cela me manque... mais clairement, je ne suis pas un citadin.
Le calme, une relative solitude et notre coin à nous me conviendront plus que notre vie actuelle.
Alors ce projet initialement envisagé pour ma retraite (parce que plus vieux que lui) pourrait se réaliser plus tôt que prévu sans que ça me chagrine, vous l'aurez tous compris.
Et lui ?
Il connait ma situation (bah oué forcément, on vite un peu ensemble depuis 13 ans), il me connait bien et sait que j'aspire à revivre à la campagne.
Sauf que la principale difficulté c'est d'alimenter le compte en banque et accessoirement de remplir le réfrigérateur, de s'habiller, de manger, de boire, étou étou.
Professionnellement, c'est moi, mon métier et mon statu qui posent problème dans un changement de vie. Je dois d'abord trouver un poste là-bas pour qu'il puisse avoir les facilités de me suivre et changer de boulot, ou alors adapter son boulot pour ne pas en changer et me suivre également genre en partageant son temps entre bureau et télétravaille. C'est lui et lui seul qui choisira ce qui lui conviendra le mieux en fonction des contraintes pécuniaires évoquées plus haut et de son employeur.
Dans tous les cas, c'est ma situation qui conditionne et initie le changement.
Après, j'espère... au moins j'imagine, que vivre à la campagne ne le rebute pas, il est beaucoup plus citadin que moi.
Nous sommes assez complices, complémentaires et sages pour trouver la solution qui nous conviendra le mieux.
L'avenir plus ou moins proche nous en apprendra un peu plus... ou pas...

;)

mardi, 19 mai, 2015

Partir bis ?

Si le destin n'y met pas du sien, moi je vais en faire des caisses pour le forcer... ce destin, parce qu'il est quand même un peu taquin moi j'dis.
Et pas plus tard que dimanche, m'sieur l'maire du village, en parlant du calme et du cadre champêtre disait :
"C'est quand même un peu le paradis même si ça ne dure qu'un week-end ?"
A quoi j'avais répondu :
"J'espère que bientôt ça sera à temps plein !"
Je ne pensais pas que ça risquait d'être si rapide, même si rien n'est gagné d'avance, j'explique :
Ce matin, v'la ti pô que je vois une annonce pour un poste équivalent au mien, dans le même bâtiment que le poste qui m'aurait presque convenu il y a un mois et demi (voir ICI), mais pour un service différent (que j'avais entraperçu lors de la visite de la structure) :

poste-2015.jpg
L'autre fois ça concernait la porte de gauche, cette fois c'est la porte de droite.
Pour faire simple, l'annonce précédente (si elle avait été viable de mon point de vue, parce que tout plaquer pour un remplacement de 4 mois, nan mé faut pô déconner non plus hein) concernait un poste équivalent à mon ancien boulot, ce qui quelque part ne m'enchantait pas plus que ça, on va dire que certaines anciennes douleurs sont encore vives ; alors que cette fois, pour cette annonce-là c'est différent : j'ai vraiment envie, c'est mon job, c'est mon hobby, c'est une passion !
Deux obstacles sont à surmonter :
1 - je fais déjà le même boulot, certes, mais dans une structure différente
2 - je ne suis pas dans la filière demandée
Dans les deux cas, ça peut s'arranger et ça ne me pose pas de problème particulier.
Pour le reste des critères j'ai tout bon, enfin j'aime à le croire !
Alors ce soir, je revois mon CV afin de me vendre au mieux, parce que les opportunités de ce genre à 27 km de la maison de campagne sont plutôt rares...

dimanche, 10 mai, 2015

La reprise

Pendant nos vacances à nous qu'on a eu avec mon Smab d'amour à moi que j'ai, à part la pluie, nous avons tester en conditions réelles et durables notre poêle à bois.
Il chauffe !
C'est super agréable le matin d'avoir cette douce chaleur dans le séjour, on va bientôt vivre à la campagne comme à l'appart : en slip !
Sinon, j'ai continué à découvrir la raboteuse dégauchisseuse dans une utilisation de surfaceuse.
C'est fou c'qu'on peut faire avec !
Dans les réalisations vacancières, il y a eu un support de tablette, des photophores, des mono-vases (voir en bas), des boutophores et un râtelier à bouteilles.
J'ai commencé à contrecoller des chutes de planches pour avoir une matière texturée différente, j'ai utilisé les nouvelles scies cloches et mon projet de lustre en bouteilles avance.
J'vous la fais courte : 9 bouteilles format Bordeaux dans trois couleurs (1 blanche dépolie, quatre blanches et quatre vertes).
La dépolie recevra le luminaire principal, les vertes et/ou blanches recevront les luminaires secondaires.
Un plafonnier carré en bois de palette en guise de support et hop, terminé !
Enfin, nous avons eu le passage d'une consœur (oué je sais comme tu aimes trop ce terme) de l'ouest, que nous avions rejointe dans une maison d'hôtes bourguignonne où l'accueil, le confort, le cadre et la déco sont simplement tip top trop bien changez rien c'est nickel !
Côté boulot, j'ai vu mes demandes de formations rejetées, c'est toujours agréable de ce faire balader d'année en année.
En 2013 le motif de refus c'est qu'on allait mettre en place un itinéraire de formation.
En 2014 le motif de refus c'est qu'on allait me les dispenser en intra.
En 2015 le motif de refus c'est qu'on allait... ha bah nan, y a pô de motif, c'est juste non.
Alors c'est décidé, à compter de 2015, moi aussi au boulot j'aurai juste à dire non sans avoir à me justifier.
Donc, pour résumer nos vacances : amis, potes, rencontre, repos, travaux, jardinage, bricolage, glandage, voiturage, buvage, mangeage, mauvaise nouvellage et retournage au boulot.
Bon, pour terminer sur une belle image, voici un des mono-vase à la Suze :

triplette-esseulee.jpg

samedi, 25 avril, 2015

Fidannicadeau

Vieillir n'est pas forcément mauvais, pas forcément...
Ce matin, v'la ti pô que j'reçois un mail de Gaumont qui a la gentillesse de m'offrir une place de cinéma pour mon anniversaire parce que chui trop gentil carte de fidélité, toussa toussa :

place-cine-offerte.jpg
Yoh ! Trop la fête que j'me dis !
Donc, je fais tout comme ils disent : je me connecte, je choisi mon cinéma, je choisi mon film, je choisi ma séance pour commander mon e-billet et je choisi "place offerte" dans la liste des moyens de paiement... heu... attends deux s'condes je recommence : je choisi "place offerte" dans la liste des moyens de paiement... ha beh nan, y a pô !
Mon Smab d'amour à moi que j'ai vient à mon secours et trouve le hic écrit en tout petit en bas de la page, si, si, regarde bien le petit astérisque accolé au mot cinéma :
*Sur la base d'une séance standard (tout supplément tel que IMAX et prestation complémentaire, sera réglé en sus) et hors séance spéciale.
Alors même si je suis prêt à payer le supplément pour une séance 3D... bah j'peux pô, retourne à la niche et pas bouger !
J'vais quand même imprimer le truc, me pointer au cinéma en leur expliquant le souçaille et s'il n'y a pas moyen de faire simple, je leur expliquerai que je ne fais pas l'aumone, que j'vais m'offrir moi-même ma place de cinéma cadeau en 3D épicétou, suivi d'un p'tit message dans la rubrique Aide/Contact de leur site... nan mé ho !

vendredi, 24 avril, 2015

Le déluge !

Heu... en fait nan, c'est pas le déluge mais presque et uniquement dans l'plasma, ce n'est que Noé, de Darren Aronofsky :

DVD-Noe.jpg
Bon, en principe tout le monde connait l'histoire hein !
Les humains, le mal, Dieu en colère, Mathusalem, l'arche, les animals, toussa toussa quoi.
Bref, les effets spécials se voient bien, pitete un peu trop, mais bon, y a pas beaucoup d'archives d'époque, et le peu qu'il reste à pris l'eau, hu, hu, hu, je suis trop drôle... parfois...
En tout cas, j'me d'mande de qu'à dû être (aurait pu être, a été) la vie de cet homme pour suivre et assumer Ses choix, quel bordel dans sa tête !
Ça ne m'a pas donné envie de sauter sur la Bible dans la foulée, mais c'est un bon film et Russell Crowe y est simplement magistral.

mercredi, 22 avril, 2015

Gardiens

Lundi, dans la plasma je me suis regardé Watchmen, de Zack Snyder :

watchmen.jpg
En gros, ce sont des super-héros sur le retour avec ambiance enquête meurtre méchants gentils que l'enquête façon voix off style Mike Hammer est vite prenante.
C'est kicthissime à souhait mais plutôt très bien fait, avec une bande son années 80, j'ai adoré.

mardi, 21 avril, 2015

Responsive tu seras.

C'est à compter d'aujourd'hui que Gogole modifie son algorithme, afin de favoriser dans les résultats les sites qui sont optimisés pour être consultés sur des terminaux mobiles.
Sur six blogs que j'administre, trois sont en responsive, c'est très bien et les trois autres ne le sont pas... c'est mal !
Je vais commencer par transformer celui-ci, charité tu penses bien... histoire de me faire la main sur les modifications à apporter sans trop trahir la charte... encore que c'est une bonne occasion pour refaire le papier peint, ensuite il sera temps de passer les deux autres à l'ère moderne.
Dans une autre vie, à l'époque où je pensais encore que mon avis avait un tant soit peu d'importance, j'avais suggéré que le site en préparation pour le boulot soit pensé en tenant compte de cette évolution.
J'avais un langage sans doute trop technophile et le site, une fois terminé, ne répondait et ne répond toujours pas à ce principe d'adaptabilité à l'écran sur lequel il est diffusé.
Je suis aujourd'hui convaincu (en un seul mot) qu'on ne viendra pas me solliciter pour me demander quoi faire. Et si je me trompe, j'ai déjà en réserve une phrase réponse qui ne me vaudra certainement pas les félicitations du jury : Faut absolument que je trouve une formule polie pour dire aux gens qu'ils peuvent bien aller se faire enculer, ouais faut que je trouve... et quitter la pièce plongé dans un abyme de réflexion...
Le plan B, car il est toujours prudent d'avoir un plan B, c'est de répondre par la question : Il n'a pas de fonction vibreur ce site ? Nan ! C'est bête, on aurait pu en faire un sextoy...
Bref, je suis prêt !
Sinon, je vais travailler sur le chantier de mon blog dès aujourd'hui. J'ai mis les outils en place et il est donc possible que l'affichage se barre en couilles soit un peu perturbé :

mire-2.jpg
alors ne m'en veux pas, car si je fais ça, c'est parce que c'est bon pour ton poil, si, si !

mardi, 14 avril, 2015

Enchainé par un ours

Bon bah on y va hein !
Commençons par vendre la peau de celui qui m'a enchainé, il s'agit de l'ours de la caverne.
Enchainons avec 11 nouveaux secrets que vous ignorez de moi... 11 nouveaux ? Vraiment ? Pffff !
1 - Avec la scie sabre acheté lundi j'espère pouvoir couper des rondelles de branches pour une activité dont j'ai parlé sur mon autre blog.
2 - Ma prochaine voiture ne sera pitete pas bleue.
3 - J'ai candidaté pour un poste et je n'ai jamais eu de réponse/nouvelle/signe de vie...
4 - Les collègues sentent qu'il n'y a plus rien qui m'attache à la structure dans laquelle je travaille et me demandent souvent de ne pas partir.
5 - Tout le monde ne le sait pas mais j'ai installé une version de Linux spéciale multimédia sur le portable de récup n°2.
6 - Version de Linux que j'ai customisée pour qu'elle ressemble beaucoup à celle installée sur le portable de récup n°1.
7 - Aujourd'hui je porte un slip blanc.
8 - La semaine dernière je n'ai pas compris pourquoi certaines collègues profitaient de notre animation réseau pour venir faire ma connaissance. Si quelqu'un dans la salle pouvait m'expliquer ce mystère...
9 - Depuis hier, j'ai retiré la pédale déportée d'accélération dans ma voiture, ce qui signifie que je (re)conduis avec le pied droit, c'est pitete un détail pour vous...
10 - Un secret que je n'ai pas encore percé : est-ce qu'on va au restau ce soir ?
11 - La nuit dernière j'ai dormi tout nu sans la couette, il ne m'est rien arrivé de grave, ni de particulièrement agréable.

Répondre à l'interrogatoire de l'ursidé :

1 - On te propose de t'installer sur une île paradisiaque en y exerçant le métier de tes rêves. Cependant tu dois tout quitter mais vraiment tout. Que fais-tu ?
- Heu... tout, c'est à dire même Smab ? Alors je ne pars pas, il n'y a pas de paradis sans lui, nan mé ho !

2 - Ton temps sur Terre est fini. Cependant on te donne la possibilité de revenir mais réincarné dans un animal mais sans te dire lequel ? Acceptes-tu au risque de te retrouver dans un animal que tu détestes ?
- J'ai une question personnelle : tu prends quoi comme produit pour trouver des questions pareilles ? Hein ? Dis ? Bref, avec le bol que j'ai je reviendrai en chat, la lose totale !

3 - Tu as la possibilité de connaître ton avenir et d'effectuer par la suite des modifications dans le passé afin de changer le futur. Le ferais-tu ? Et si oui, que ferais-tu ?
- Non je ne le ferai pas.

4 - A ton avis, c'est la poule ou l'oeuf en premier ?
- C'est le cul de la poule qu'est arrivé le premier moi j'dis !

5 - On te propose la vie éternelle. En contrepartie, tu dois perdre deux sens parmi les cinq que nous utilisons. Lesquels accepterais-tu de perdre ?
- La vie éternelle ? Rhâââ man dieu ! Alors perdre la vue pour ne plus voir les horreurs humaines et l’ouïe pour ne plus entendre ses conneries.

6 - Ca y est, c'est confirmé. Il y a une autre vie ailleurs dans l'univers. Les scientifiques ont programmé une mission pour aller les rencontrer. Ils veulent que tu te joignes à l'aventure mais le voyage sera sans retour avec tous les dangers que ça peut comporter. Acceptes-tu et pourquoi ?
- J'accepte seulement et seulement si Smab est du voyage, sinon pas la peine d'aller foutre la zone chez les E.T.

7 - N'as-tu jamais eu envie d'être célèbre dans un domaine ? Si oui, dans lequel et pourquoi ?
- Je ne suis pas intéressé par les feux de la rampe, je suis un homme des coulisses.

8 - Quel serait pour toi le lieu de vie le plus agréable à l'heure actuelle ? Et dis nous pourquoi ?
- Dans un village de Bourgogne, avec un coin de jardin, du temps pour bricoler des idées à la con et mon Smab d'amour qui cède à mes caprices juste pour y attendre la fin, avec lui.

9 - Où te verrais-tu dans cinq ans ?
- Bah justement dans le village bourguignon évoqué juste avant, c'te blague !

10 - Tu as la possibilité de réaliser ton rêve le plus cher. Seulement sitôt celui-ci réalisé, une personne mourra. Serais-tu prêt à le réaliser en sachant cela ?
- Non, avec tous les gens qui meurent à cause des rêves de folie des hommes je me dis que les rêves sont bien trop dangereux pour la survie de l'espèce... remarque... avec un gros rêve bien énorme qui débarrasse la planète de la gangrène humaine... ça mérite réflexion moi j'dis...

11 - Tu as la possibilité de ré-écrire les 10 commandements et d'en inclure un onzième. Qu'écrirais-tu ?
- Attends, on se calme et on se détend là hein ! Si c'est pour massacrer, en leurs noms, encore et toujours des millions de personnes parce qu'elles sont différentes sans avoir l'idée de justement s'enrichir de cette différence, pas la peine que je me fatigue, d'autres le font mieux que moi. Sinon, j'essaie sans jamais avoir vraiment le sentiment de réussir d'aider comme je le peux, avec mes moyens, encore et toujours...

Maintenant il faut trouver des victimes... Bah que ceux qui veulent se victimiser prennent leur destin en main ;-)

EDIT : Bon bah faut que j'm'habille on file au KFC, yeah !

lundi, 13 avril, 2015

Dis vergente !

Vergente !
Ça, c'est fait !
Aujourd'jui dans ma life, je suis été allé à le cinéma, hé oué !
On y joue Divergente 2 : l'insurrection, de Robert Schwentke et surtout avec Theo james GHAARRRRMMMMMPPPFFFF (râle d'agonie) :

divergente2.jpg
C'est là que le très trop jeune ouvreur du cinéma m'a dragué hu, hu, hu beaucoup trop jeune et pas de poils autour : NO WAY !
Pour ne pas rester sur une frustration trop importante, sur le chemin du retour, je me suis arrêté chez Lidl pour flamber, yeah !
Au programme : des pinces pour ma boîte à outils et une scie sabre (que mon Smab d'amour à moi que j'ai il a dit que je pouvait l'acheter alors qu'elle est même pô laser... sabre... laser... bref passons...), des gaines thermorétractables pour mes assemblages électriques et des crochets inox autoadhésifs pour fixer le miroir sur le carrelage au dessus de la baignoire sans avoir à le percer (lecarrelage).
Ensuite, retour au bercail pour casser la gueule à une boîte de thon et un lapin en chocolat puis direction Norauto.
Là-bas, ma voiture s'est vue offrir des chaussures neuves pour le train arrière que c'est encore mon Smab d'amour à moi que j'ai qu'à tout payé (avec le compte joint).
Rentrage à l'appart pour mise à jour de PC et regardage sur le plasma de Divergente 1, de Neil Burger et déjà avec Theo James GHAARRRRMMMMMPPPFFFF (oué j'ai l'agonie un peu longue, désolé) :

divergente1.jpg
En théorie, j'aurai pu les regarder dans l'ordre mais non, pô l'temps, boulot, toussa toussa...
Alors ces deux films sont plutôt destinés à un public ado (rhô bah quelle coïncidence que j'y sois allé hein !) ça casse pas les pattes des canards, qui en sont heureux, c'est du divertissement (vertissement... ça c'est fait aussi) bien sympathique avec des cascades, des effets spécials, des trucages à l’œil nu, une bonne réflexion (pour ado) sur la société actuelle et ma foi, si le troisième volet sort, j'irai le voir.

samedi, 4 avril, 2015

En fait non !

Douche froide, mais bon, dans l'emballement, j'ai juste zappé une information importante :
C'est un contrat de quatre mois pour un remplacement de congé maternité.
J'avoue qu'au-delà de la déception, je ne comprends pas trop la stratégie de la collectivité de recruter un(e) directeur(trice) pour 4 mois.

un-coup-pour-rien.jpg
Sachant qu'il y aura les deux mois d'été, avec forcement un fonctionnement au ralenti, qu'il faudra prendre contact avec les partenaires pour les rencontrer, se familiariser avec l'équipe, avec la structure, avec le public, avec la collectivité, qu'il faudra envisager une rentrée tout en sachant qu'un mois après cette personne partira...
Il aurait été plus intelligent de prendre un membre de l'équipe pour assurer la direction par intérim et de recruter un agent pour assurer les tâches élémentaires.
Oué, en fait là, je ne comprends pas trop... je ne comprends pas du tout...
Bon bah tout reste à faire !

- page 1 de 92